12 octobre 2006

Monstres en puissance!

Retour d'une journée é-rein-tante! Partie à 8h30, rentrée à 19h30... Avec un certitude nouvelle: les enfants, plus c'est jeune, plus c'est c****! Franchement, il y a des jours où je me dis qu'il faut être fou pour faire un métier pareil. Et puis aussitôt il y a de ces moments si touchants, si enrichissants, qui me reviennent en mémoire, et là je suis sûre d'avoir fait le bon choix. Sauf que, aujourd'hui, un de mes tout petits élèves s'est mis à pleurer pendant mon cours parce qu'il avait eu une mauvaise note à son évaluation. Ca m'a fendu le coeur! Le pire c'est que dans ces cas-là on a envie de leur faire un gros câlin et de dire que ce n'est pas grave... mais là, on se souvient de toutes les accusations graves de pédophilie et de toutes les mises en garde dont on nous assène l'esprit à l'iufm: ne pas toucher les élèves car "tout peut être retourné contre nous"! Eh oui, c'est abusif, hein? Ca ne me l'a jamais paru autant que cet après-midi devant ce petit garçon démuni et en larmes. Et pourtant, j'ai réussi. A demeurer bien, calme. Tout en essayant d'être rassurante. Mais que répondre pour consoler un enfant qui nous dit qu'il va être puni par ses parents et "avoir des claques"? Zut. Toujours le même problème de communication entre les parents et les profs. J'aimerais bien leur dire, moi, que leur garçon ne mérite pas ça, que c'est un vrai petit ange et que, s'il a eu une mauvaise note, ce n'est pas en le punissant qu'ils l'aideront. Mais de quel droit, me dira-t-on, pourrais-je me mêler de ça? Aucun, malheureusement. Je ne peux pas m'en mêler... Et encore, si je le pouvais, comment ferais-je? Enfin, je vais quand même y réfléchir car ça me rend vraiment malade de voir un pauvre petit bout de 11 ans dans cet état. Pourtant c'est en faisant des erreurs qu'on apprend... Mais comment peut-il le savoir, lui, si la terreur de la punition le bloque à ce point? Il ne voit plus que la note, la "mauvaise" copie sanctionnée et, à partir de là, il n'y a pas de retour possible. Il ne pourra pas se dire "je vais partir de mes erreurs pour progresser", et ça c'est vraiment un problème.

Ce soir, je me sens d'humeur à convoquer tous les parents pour leur expliquer ça! Mais c'est facile tant qu'on ne les a pas tous devant soi...

Posté par Ymel à 20:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Monstres en puissance!

    Courage !

    Ta démarche est courageuse et pleine de bon sens... Ils seront peut-être plus impressionnés que toi !!! Ceux qui ont vraiment besoin d'enseignement, ce ne sont pas les enfants...

    Posté par Guppy, 13 octobre 2006 à 19:06 | | Répondre
Nouveau commentaire